(English Statement below)

La société dans laquelle nous vivons, le contexte global qui la domine tant sur le plan politique que social, économique ou environnemental, n’offre pas de motifs qui permettent d’être optimiste pour l’avenir. De nouveaux problèmes apparaissent ou se rappellent à nous quotidiennement. Il faut innover, chercher de nouvelles solutions; la tradition et l’usage sont obsolètes.

Le verre est un médium utilisé depuis plusieurs milliers d’années et est assujetti à des techniques aux règles strictes. Est-ce que je peux m’affranchir de ces règles? J’entre alors dans des zones interdites et découvre (ou redécouvre) un verre avec lequel je peux conjuguer le drame de notre monde en transition.

Mon verre est déchiré, à la fois opaque et transparent, parfois fendu. Je le conserve autant que possible brut, carré et tranchant, comme reçu de cuissons intenses et répétées. Sa complexité est mise en évidence. Je travaille et manipule un verre qui s’oppose aux caractéristiques habituellement recherchées : fluidité, douceur, transparence, luminosité, pureté, finesse, élégance, perfection, fragilité, etc. Des phases rocheuses ou dévitrifiées se mêlent à sa fluidité habituelle, une danse ou un combat s’établit au sein du médium. J’explore ce monde de mouvements, de transitions et me laisse surprendre par le résultat issu de ces forces en conflit.

J’aime unir au verre le produit de l’impression 3D. Cette association me permet d’orienter, d’enrichir, d’interpréter le propos suggéré par les étapes de cuissons. Alors que mon verre est devenu sauvage et non bridé, l’impression 3D est assujettie à mes aspirations. J’emploie la 3D pour établir un contact, pour entrer en communication avec ce verre. Je peux soit exacerber les tensions déjà présentes, soit créer un nouveau discours, soit simplement mettre en place un décor qui accueillera ce verre non domestiqué.

Mon travail principal, sculpture ou installation, se décline aussi par des photographies. Celles-ci explorent à travers une loupe, le détail de mon verre, un monde caché, un univers à découvrir, une matière qui s’exprime. Dans une dimension autre, je retrouve le beau, le surprenant, l’inconnu ou le fantastique.

(novembre 2018)

 

__________________________________

 Statement

 

The society in which we live, the global context that dominates it politically as well as socially, economically or environmentally, does not provide grounds for optimism in regards to the future. New problems appear or come back to us daily. We must innovate, look for new solutions; tradition and norms are obsolete.

Glass is a many thousand-year-old medium, and the art has been subjected to strict rules throughout. Can I break some of these rules? I then enter forbidden areas and discover (or rediscover) a glass which represents the drama of our world in transition with more fidelity.

My glass is torn, both opaque and transparent, sometimes split. I keep it as much as possible raw, square and sharp, as produced by an intense and repeated kiln fusing process. Its complexity is highlighted. I work and handle a glass that is often in opposition to the characteristics usually sought: fluidity, softness, transparency, brightness, brilliance, purity, finesse, elegance, perfection and fragility. Rocky or devitrified phases of glass are mixed with its usual fluidity, a dance or a fight is observable within the medium. I explore this world of movements, transitions and let myself be surprised and astonished by the result of these conflicting forces.

I like to unite glassworks with the product of 3D printing. This union allows me to enrich, to interpret, or to sometimes guide the stories told by the stages of fusing. While my glass has become wild and unbridled, 3D printing is where I can let my creativity flow. I employ 3D printing to make contact, to communicate with glass. I can either exacerbate tensions already present, express a new idea, or simply set up a decor that will host this non-domesticated glass.

My main work, sculptures or installations, is also interpreted by photographs. A look through a magnifying glass details my glass; a hidden world, a universe to discover, a matter that expresses itself. On another plane, I rediscover the beautiful, the surprising, the unknown or the fantastic.

(November 2018)